La « causalité », c’est d’extrême droite. À gauche et en sciences, il n’y a que des « corrélations ».

« Causalité » est pensée d’extrême droite (Dieu). « Corrélation » est logiciel de gauche (Science)

Bonjour à tous
Nous avons tort de dire « Corrélation n’est pas causalité ».
Nous avons tort même d’utiliser le mot « cause ».
Nous avons tort même d’utiliser le mot « Donc ».
Nous avons tort même d’utiliser le mot « puisque ».
Nous avons tort même d’utiliser le mot « à cause de »
Nous avons tort même d’utiliser le mot « car »
Nous avons tort même d’utiliser le mot « Alors »
Et ce n’est pas une liste exhaustive.

J’ai expliqué les raisons de ce tort dans les épisodes précédents.
Je vous les ai mises dans la description sous la vidéo.
Allez les voir si vous voulez tous le détails.
Je ne vais pas me répéter.

Je vais maintenant me concentrer sur un élément dont je n’ai pas encore parlé:
à savoir que non seulement la causalité n’est pas un concept scientifique.
Mais en plus, la causalité est un concept théologique.
La causalité est un énième poison dont la secte nommée Judaïsme s’est servie pour nous empêcher de penser correctement.
La causalité est un énième poison dont la secte Christianisme se sert pour nous empêcher d’atteindre le libre arbitre.
La causalité est un énième poison dont la secte Islam se sert pour nous empêcher de combattre le pouvoir génétique.

Nous savons en 2022 que la causalité n’existe pas.
Comment-nous le savons que la causalité n’existe pas?
Vous pourriez me répondre « l’absence de preuve n’est pas la preuve de l’absence ».
Je répondrais à cette objection dans un épisode dédié exclusivement à cet argument.
Vous remarquerez en passant, que la réplique « l’absence de preuve n’est pas la preuve de l’absence »
semble particulièrement adapté à la défense de l’existence de Dieu.

En revanche, rappelons maintenant et ici.
Qu’en Médecine, Richard Bradford et ses successeurs ont échoué à définir la causalité.
D’ailleurs, parfois, ils ont écrit eux-même que la causalité était un concept inutile, un concept qui nous fait tomber rapidement dans la philosophie.
En Maths, le chapitre de logique élémentaire vu en prépa PCSI, MPSI, Maths Sup, Maths Spé, échoue à définir la causalité.
Et en plus, on vous l’a caché.
Étudiants de prépa PCSI, MPSI, Maths Sup, Maths Spé, lors que vous réussites votre concours d’ingénieur, pour autant, on a scrupuleusement omis de vous faire remarquer
que vous étiez tout autant incapable de prouver ou invalider l’existence d’un lien de type cause à effet sur la base de séries chronologiques.
Indice que le caractère élitiste des classes préparatoire est d’abord un fantasme marketing visant l’onanisme de l’ego.

En biologie, Bravais et Pearson ont échoué à définir la causalité, pour finalement atterrir sur la formule du coefficient de corrélation.
Et, sans vouloir vous vexer, alors que la formule de Bravais et Pearson a plus de 100 ans d’existence, qui parmi nous, en 2022, la connaît?
Et qui la comprend?
Méfions-nous du réflexe qui consiste à croire que nous sommes forcément plus cultivés et capables que nos ancêtres.

En économie, certains voudront peut-être rétorquer que Granger a défini la causalité.
C’est faux.
Granger s’inscrit dans le sillage de Wiener.
Et Wiener s’inscrivait lui-même dans la continuité de la vision de la causalité qu’avait Aristote.
On est dans la philosophie, on est plus dans la science observable et vérifiable.
Et si Aristote avait défini la causalité, Bravais et Pearson se serait pas fait suer, se seraient arrachés le cerveau, 2000 ans plus tard, avec la détermination de la formule du coefficient de corrélation.

Mes chers amis, il s’agirait peut-être de se dire, à partir de combien de mecs hyper travailleurs avant moi qui ont échoué,
Je commence à reconnaître que la causalité est bâton merdeux qui doit être jeté au loin.

En outre, la littérature scientifique a commencé à carrément attaquer frontalement la causalité symbolisée par A > B.
1) Certains mathématiciens ne sont pas hostiles à A > B, mais sont hostiles à la contraposée Non B > Non A.
2) Les médecins comme Richard Bradford sont totalement hostiles à la contraposée.
3) Les auteurs d’articles scientifiques écrivent dans leur article que la monofactorialité est un leurre, ou tout du moins suspecte.
Et c’est le cas de Richard Bradford lui-même, il y a déjà plus de 70 ans!
Or, dire que la monofactorialité est un leurre, ou tout du moins suspecte, c’est carrément attaquer frontalement A > B.
Puisque A > B, c’est la description du paroxysme de la monofactorialité.
4) Et dire que la monofactorialité est un leurre, ça mène à la question suivante:
« à partir de quand, quelles sont mes critères pour parler de causalité ».
Et cette question révèle que nous n’avons, nous humains, aucun critère de causalité monofactorielle ou multifactorielle.
Nous constatons de nous-même que nous partons du principe que la causalité est un concept adapté à la description de notre réalité.
Et partir du principe que quelque-chose est, c’est la démarche inverse de l’investigation scientifique.
5) En physique quantique, la superposition d’états peut-être vue comme une débunk direct de la causalité.
6) En sociologie, on sait que les assertions suivantes sont fausses et niaises:
Première assertion:
« l’élève a les points parce qu’il sait comment résoudre le problème posé »
Deuxième assertion:
« l’élève n’a pas les points parce qu’il ne savait pas comment résoudre le problème posé ».
Je pense notamment aux travaux de Pierre Bourdieu et Bernard charlot.
7) En électronique, on sait que les opérateurs booléens n’existent pas.
En électronique, on sait que les transistors et les interrupteurs n’existent pas.
Ce sont des objets théoriques fantasmés.
En électronique, on sait que les phénomènes dans un circuit électronique sont beaucoup plus complexes qu’ils n’y paraissent.
Un bout de matériel, n’est transistor ou interrupteur que temporairement, et partiellement.
On occulte la plus grande partie de la vie du composant pour présenter que ce qui nous arrange.
Et même neuf, tout transistor, tout interrupteur, ne l’est pas totalement.

8) En biologie, on sait que finalement, relativement peu de gens en contact avec un pathogène tombent malades.
Ce qui veut dire que statistiquement, si la parenté, l’origine d’une pathologie précise peut-être connue, en revanche, parler de causalité est inapproprié.

Je m’arrête là mais ce n’est pas un liste exhaustive.
Pour résumer, dans la littérature scientifique, on ne trouve nulle part A implique B.

Par contre, dans quel type de littérature on trouve que A > B?
Par exemple l’ancien testament.
Par exemple le nouveau testament.
Par exemple les évangiles.
Par exemple, le coran.
Le seul endroit où on peut être sûr et certain que A > B, c’est dans le cas de la théologie et de la Foi.
A implique B ressemble beaucoup à Dieu qui agit sur notre réalité de manière unilatérale et absolue et irréversible.
En outre, croire en Dieu implique de ne surtout pas questionner la simplification de notre raisonnement. A implique B.

Parlons des miracles.
Parce que 2 conditions sont réunies.
Première condition:
Le principe du miracle, c’est que telle chose a eu lieu parce que Dieu a transpercé l’espace temps de son doigt pour perturber la réalité.
Deuxième condition:
Le principe du miracle, c’est que le fait de croire dans le miracle interdit de s’interroger sur Non B > Non A.
Et interdit aussi de chercher une autre « cause » possible que celle de Dieu.

Alors attention, il existe aussi le miracle « laïque ».
Celui qui a lieu à la fin d’un mal de dent par exemple.
C’est à dire, que vous allez beaucoup mieux soudainement.
Quelques heures plus tôt, vous souffriez énormément depuis plusieurs jours.
Quelques heures plus tôt, vous aviez du mal à dormir à cause de la douleur, ce qui amplifiait votre souffrance.
Quelques heures plus tôt, vous aviez du mal à dormir parce qu’en plus d’avoir le sommeil interrompu et léger, vous ne pouvez pas prendre certaines positions habituelles.
Et au matin de la dernière nuit, tout est parti d’un coup.
À tel point que vous vous dites « et ben dis donc, c’est la guérison miraculeuse »
Mais ce n’est pas ce miracle là dont je parle.

Autre chose, si je vous dis, qu’elle est la Cause avec un C majuscule?
La Cause, avec un C majuscule, c’est à dire le paroxysme de la cause, la première cause de tout, la causalité pure, c’est Dieu.
Raison de plus de suspecter la causalité d’être une énième cochonnerie judaïco-christianismo-musulmane.

Si je vous dit « Qu’elle est la cause de l’univers », à quoi pensez-vous?
Si je vous dit « Qu’elle est la cause du big bang », à quoi pensez-vous?

Autre chose, connaissez-vous Umberto Ecco.
Umberto Ecco a fait notamment un travail d’historien.
Il a listé des dénominateurs communs entre le Poutinisme, les régimes nazis, le régime fasciste italiens, le régime des Khmers rouges, et cetera …
Et il en sorti 14 dénominateurs communs.
Quand il sont combinés, ils peuvent notamment servir à reconnaître les discours fascistes.

Petite parenthèse pour ceux qui viendront évoquer les objections du petit Astronome.
Sachez que je les ai entendues bien avant de rédiger la présente vidéo.
Et sachez que ce que dit le Petit Astronome n’est pas pertinent.
En outre, ce n’est pas parce que le Petit Astronome dit quelque chose, que ça veut dire que c’est vrai.
En outre, un peu de modestie s’il vous plaît, je ne doute pas des capacités du petit astronome.
Mais est-ce qu’une youtubeur de même pas 30 ans peut avoir la prétention d’analyser en quelques minutes, plusieurs décennies de travail d’un historien professionnel
de 84 ans?
Fin de la parenthèse.

Parmi ces 14 caractéristiques du fascisme, il y a
-l’hostilité à la démarche scientifique
-la simplification de la pensée complexe.
-hostilité à une critique analytique
-le culture de l’action, réfléchir est un défaut
-le rejet du modernisme:
-se nourrit de la frustration.
-le culte du héros
-l’utilisation de la novlangue. vocabulaire pauvre, syntaxe rudimentaire pour empêcher la pensée complexe et la raison critique.

1) Concernant le culte du héros:
Le héros, c’est par définition, ce mensonge qu’un homme seul peut influer sur le cours des choses.
Ce mensonge que tel homme a causé le recul de l’ennemi, a causé le recul du mal.

2) Concernant le culte de l’action, réfléchir est un défaut.
A > B est une manière de flatter notre vision de l’action.
A > B est une manière de nous rassurer sur l’empreinte de nos actions sur le monde.
A > B est une manière de nous rassurer sur l’autodétermination des peuples.
A > B conforte cette idée que nous savons à cause de quoi nous faisons telle ou telle chose.
A > B conforte cette idée que nous savons à cause de quoi nous faisons tel métier et pas un autre.
A > B conforte cette idée que nous savons à cause de quoi nous avons des rapports hétérosexuels et non pas homosexuels.

3) Concernant la nourriture de la frustration:
On peut suspecter que la causalité se nourrit de la frustration humaine.
Nous voulons croire dans la causalité en lien avec notre peur de l’absence de sens de notre existence.
D’ailleurs, vous qui regarder cette vidéo, quand je vous dit que la causalité n’existe pas,
vous avez déjà commencé à ressentir une forme de gêne, une forme d’angoisse.
Vous avez déjà commencé à avoir peur de ce que ça pourrait dire de votre utilité au monde.
Vous avez déjà commencé à avoir peur de l’impact sur votre libre arbitre, sur vos choix, sur votre mérite, qu’impliquerait l’absence de causalité.

On peut encore une fois retomber sur Dieu en partant de la frustration.
Le mensonge de Dieu n’est-il pas lui-même nourrit de la frustration.
Dieu est un mensonge réponse à l’éventualité frustrante que l’univers n’a pas de sens.
Dieu est un mensonge réponse à l’éventualité frustrante que l’univers n’a pas de but.
Dieu est un mensonge réponse à l’éventualité frustrante que les animaux eux aussi pensent et souffrent.

4) Concernant
-l’hostilité à la démarche scientifique
-la simplification de la pensée complexe.
-hostilité à une critique analytique
-le rejet du modernisme:
-l’utilisation de la novlangue. vocabulaire pauvre, syntaxe rudimentaire pour empêcher la pensée complexe et la raison critique.

A > B, pour toutes les raisons précédemment évoquée, me semble parfaitement correspondre à une simplification de la pensée complexe.
A > B me semble parfaitement correspondre à un bornage du langage pour nous empêcher de penser de manière plus complexe.
Les auteurs scientifiques passent leur temps à écrire dans les articles que rien n’est monofactoriel.

A > B, les chimistes vous feront remarquer que c’est impossible, un élément ne peut pas se transformer, se transmuter.
Cette réaction est déséquilibré.
A > B, les physiciens vous diront « ok, ça me choque pas qu’un élément devienne un autre, mais il devrait alors y avoir émission d’un autre truc simultanément:
un noyau d’hélium, un rayonnement alpha, ou un rayonnement B. »
A > B viole les règles basiques de la chimie et de la physique.
Vous ne pouvez pas défendre LaVoisier et la causalité.
Les 2 sont incompatibles.
Si vous aimez citer « rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme », en vous croyant très cultivé, alors vous devez vous interdire du mot « cause », ou « causalité ».
Ils sont incompatibles.

C’est intéressant, puisqu’ici on a 2 définitions différentes de l’extrême droite.
Historiquement, en France, le judaïsme politique, le christianisme politique, l’islam politique, il n’y a quasiment pas plus à droite.
Qu’est ce qu’il y a de plus à droite qu’utiliser la force pour faire appliquer la volonté de Dieu?
On trouve à l’extrême droite également tous les royalistes.
Or, le pouvoir du roi en France, s’appuie sur la secte catholique.
C’est la « monarchie de droit Divin ».
Le Roi est couronné par les instances hiérarchiques les plus élevées de la secte catholique.

Mais on peut aussi définir la droite non pas par rapport à Dieu, mais par rapport à l’autoritarisme, au fascisme, au racisme.
C’est intéressant puisqu’Hitler par exemple, c’est l’extrême droite, mais incompatible avec le judaïsme, le christianisme et l’islam.

Et je vous pose les questions suivantes:
Si vous pensez que les gens sont bêtes à cause de leur couleur de peau, sur quel pan de l’échiquier politique vous trouvez-vous?
Si vous pensez que les gens ont un QI plus bas à cause de leur origine géographique, sur quel pan de l’échiquier politique vous trouvez-vous?
Si vous pensez que les gens sont riches à cause de qualités intrinsèques à leur être, qu’ils portent dans leur cerveau ou à l’intérieur d’eux, sur quel pan de l’échiquier politique vous trouvez-vous?
Si vous pensez que les gens sont riches à cause du mérite de leurs actions, sur quel pan de l’échiquier politique vous trouvez-vous?

Si vous pensez que les gens sont pauvres à cause de leur médiocrité interne, sur quel pan de l’échiquier politique vous trouvez-vous?
Si vous pensez que telle catastrophe naturelle a eu lieu dans un pays parce que le mariage homosexuel y est autorisé, sur quel pan de l’échiquier politique vous trouvez-vous?
Si vous pensez que telle personne a des relations homosexuelles, parce qu’elle porte un âme pervertie, sur quel pan de l’échiquier politique vous trouvez-vous?
Si vous pensez qu’une personne est malade, parce qu’elle a des mauvaises pensées, sur quel pan de l’échiquier politique vous trouvez-vous?

Si vous pensez que tel comportement agressif observé chez une personne, c’est à cause de la RACE à laquelle appartient cette personne, sur quel pan de l’échiquier politique vous trouvez-vous?
Si vous pensez que tel comportement agressif observé chez une personne, c’est plutôt lié à son logement insalubre, aux cafards toute la nuit qui arrivent dans la chambre, aux murs des pauvres trop fins pour isoler acoustiquement et thermiquement, au manque de sommeil, à la faim, au froid, vous vous situez à gauche.
Si vous êtes de droite, vous direz « les gens dans ces pays ont un QI plus bas à cause de leur patrimoine génétique »
Si vous êtes de gauche, vous direz « les gens dans ces pays ont un QI plus bas en lien avec le manque de protéines dans la nourriture pendant les 3 premières années. Or,
si votre cerveau a manqué de protéines pendant les 3 premières années de votre vie, vous souffrirez de dommages neurologiques irréversibles pour le reste de votre
existence. »

Qui a emmerdé Mendel quand il a fait reculer la causalité divine pour un mécanisme beaucoup moins spirituel?
Qui a emmerdé Mendel quand il a démontré qu’il y avait un meilleur explication que dieu?

Si vous pensez qu’il faut douter que tel phénomène est le fait de Dieu, vous vous situez à gauche.
Si vous n’êtes pas convaincu par les raisonnements simplistes, vous vous situez à gauche.
Si vous n’êtes pas convaincu par les raisonnements monofactoriels, vous vous situez à gauche.

En outre, à l’heure actuelle, en 2022, le système juridique, la gendarmerie,
la police, la cours d’assise, l’État, utilisent la notion de causalité pour établir la notion de responsabilité, de punition et d’emprisonnement.
Mais un gendarme ou un juge, qui utilise les mots « cause », « relation de cause à effet,
c’est un gendarme ou un juge qui viole le principe d’état laïque.
c’est un gendarme ou un juge qui viole la séparation de l’église et de l’état.
Un policier qui dit « le suspect a fait ceci à cause de cela », c’est un viol du principe de laïcité.
Et c’est une attaque du régime républicain laïque, puisqu’en plus, c’est un employé de la république.
Un juge qui demande « à cause de quoi votre voisin vous a fait ça », c’est un viol du principe de laïcité.
Et c’est une attaque du régime républicain laïque, puisqu’en plus, c’est un employé de la république.
Les mots « causes », « parce que », « puisque, « donc », « alors », sont des manières déguisées de faire référence au concept de Dieu.
Le problème, c’est que ce gendarme, ce juge est un traitre.
Il sert un régime politique qui n’est pas celui de la 5ème république démocratique française.
Doit-on utiliser la force pour lutter contre cette trahison?
Doit-on utiliser la légitime défense dès qu’on entend un policier, un gendarme, un militaire, un juge, utiliser le mot « cause ».
C’est un problème connu de juges depuis très longtemps.
Puisque les juges et les avocats font eux-mêmes très bien la distinction entre les causes et les motifs d’une actes.
Pourquoi donc cette duplicité et cette tolérance pour le religieux dans l’exercice du pouvoir public?

C’est pas la première fois qu’on découvre ce genre de piège tendus par le judaïsme, christianisme, l’islam, le bouddhisme et les autres sectes.
Il y a eu le mot « âme ».
Il y a eu le mot « éther ».
Il y a eu aussi le concept de génération spontanée.
À l’heure actuelle, les sectes freinent la diffusion des résultats d’expériences scientifiques avec « l’intelligence design ».
À l’heure actuelle, les sectes entravent la diffusion des résultats d’expériences scientifiques avec « la morale ».

Les biologistes ont déjà perdu beaucoup de temps sur le mot « âme ».
Des défenseurs de l’âme se sont auto-dispensés de la charge de la preuve.
Des défenseurs de l’âme ont exigé que ce soit démontré l’inexistence de l’âme, alors que c’était à eux, qui prétendaient l’existence de l’âme, de démontrer son existence.
Des biologistes ont quand même mis au point des expériences pour démontrer l’inexistence de l’âme.

Les physiciens ont déjà perdu beaucoup de temps sur le mot « éther ».
Des défenseurs de l’éther ont exigé que ce soit démontré l’inexistence de l’éther, alors que c’était à eux, qui prétendaient l’existence de l’éther, de démontrer son existence.
Des physiciens ont quand même mis au point des expériences pour démontrer l’inexistence de l’éther.
C’est assez récent, d’ailleurs.
Même Albert Einstein a dû prendre part au combat.
Et Albert Einstein, c’était quasiment hier.
Même Albert Einstein a du gaspiller du temps pour démontrer comment l’éther luminescent était une connerie, un énième outil pour freiner les progrès des sciences physiques.
Et l’éther luminescent, c’est une remise au goût du jour d’un truc hyper vieux.

Pasteur lui même a été ralenti et entravé dans ses recherches.
Des défenseurs de la génération spontanée se sont auto-dispensés de la charge de la preuve.
Des défenseurs de la génération spontanée ont exigé que ce soit démontré l’inexistence de la génération spontanée, alors que c’était à eux, qui prétendaient l’existence de la génération spontanée, de démontrer son existence.
Des biologistes ont quand même mis au point des expériences pour démontrer l’inexistence de la génération spontanée .

Vous êtes ainsi prévenu.
Celui qui dit « Corrélation n’est pas causalité » tient un discours d’extrême droite.
Celui qui dit « Corrélation n’est pas causalité » prêche l’existence de Dieu sans même le savoir.

Chaque fois que vous utilisez, le mot « cause », vous sortez de la science pour tomber dans la politique et la magie.
Chaque fois que vous utilisez, le mot « Donc », vous sortez de la science pour tomber dans la politique et la magie.
Chaque fois que vous utilisez, le mot « puisque »,
Chaque fois que vous utilisez, le mot « à cause de »,
Chaque fois que vous utilisez, le mot « car »,
Chaque fois que vous utilisez, le mot « alors », vous sortez de la science pour faire de la magie.

Si vous voulez rester dans le domaine scientifique, bannissez les totalement de vos phrases.
Vous verrez, ce n’est pas facile, surtout au début.
À la place, utilisez les expressions:
« En lien avec »
« En corrélation avec »
« C’est lié, je pense »
« motivation »
« motif »
« prétexte »
Et parfois même « égal », « égaliser », A = k fois B, A et B proportionnels.
Je propose aussi le verbe « comaxer ».
 » B comaxe A. »
Cela veut dire que toutes les variables de l’univers sont plus ou moins fortement corrélées entre elles.
Il existe des liens mathématiques d’égalité et de multiplication entre toutes les variables quantifiant un phénomène.
Mais que B fait parties des 5,10,20 variables les plus fortement corrélées à A.

D’ailleurs, si vous lisez des articles scientifiques, vous remarquerez qu’effectivement, on privilégie
« est associé à », « est lié à « , « est corrélé à » à la place de « ceci cause cela ».
Et ce, depuis plusieurs décennies maintenant.

DESCRIPTION:

La « causalité », c’est d’extrême droite. À gauche et en sciences, il n’y a que des « corrélations ».
Les vidéos précédentes débunkage de « corrélation n’est pas causalité »
https://www.youtube.com/playlist?list=PLOQanq3p4_Cm7aBigjRk4JWJy_RfM6RaZ

Livre audio: Les 14 points d’Umberto Eco, indices pour reconnaître détecter le fascisme (définition)
https://youtu.be/KUCDIe_lxQo

Références personnelles et mon profil:

Références de mon sujet de thèse:
https://www.theses.fr/2016LARE0005

Un peu de biblio perso:
Manuscrit de thèse « RECONNAISSANCE AUTOMATIQUE DE SONS D’OISEAUX ET D’INSECTES ».
Olivier Dufour, le 18 février 2016, pour l’obtention du grade de Docteur de l’université de la Réunion »:
https://drive.google.com/file/d/1rPhJJMyPIi7ZUWQ_KzYGHbzBRyYJJdwR/view?usp=sharing
https://www.researchgate.net/profile/Olivier_Dufour2
https://books.google.fr/books?hl=fr&lr=&id=XGOfDwAAQBAJ&oi=fnd&pg=PA83&dq=olivier+dufour&ots=7gTOW4reSH&sig=Ux_G5gM3DgOAvTjX1IniIQR2Gko#v=onepage&q=olivier%20dufour&f=false
https://cel.archives-ouvertes.fr/LIP6/hal-01488785v1
https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-01488264/
https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1574954116301194
https://doi.org/10.1016/j.ecoinf.2016.08.004

Les articles que j’ai reviewés pour la revue scientifique à comité de lecture « Ecological informatics »:
https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1574954116301261
https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1574954117300286
https://arxiv.org/abs/1909.04425
https://cel.archives-ouvertes.fr/LIP6/hal-01488786v1

F A C E B O O K
https://www.facebook.com/Science-Dr-Dufour-Olivier-2316438282013527/

T W I T T E R
https://twitter.com/dufour_dr

Je suis le Docteur Olivier Dufour. (Montpellier)

Je lis tous les commentaires.
Les personnes injurieuses seront bannies sans préavis.

Crédits photos miniature:
https://www.freepng.fr/png-bfwe66/download.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9micycle#:~:text=Un%20h%C3%A9micycle%20est%20une%20construction,)%2C%20d’un%20parlement.
https://img-4.linternaute.com/8sUY9eOfs1uyOtX8m4zV2HOkw7Q=/1500x/smart/08ae8c977fd340968bcbaa05991bf53e/ccmcms-linternaute/31241364.jpg