Comment faire quand je n’arrive pas à dormir dans ma chambre d’hôpital.
Quoi faire quand mon chirurgien refuse de me donner l’autorisation de sortir de la clinique, alors qu’il y a trop de bruit pour bien dormir correctement.
Comment contourner le refus du médecin de me laisser sortir de l’hôpital/clinique.
Alternative au refus d’autorisation à rentrer chez moi.
Demande l’autorisation de sortir de l’hôpital/clinique au médecin chef de servir au lieu du chirurgien de l’opération.

Chirurgien refuse de vous laisser sortir de l’hôpital: comment contourner l’autorisation du médecin

Bonjour à tous.
En 2020, un de mes parents a subit une intervention chirurgicale réparatrice dans une clinique.
Opération chirurgicale qui impliquait consécutivement le port d’un drain pendant plusieurs semaines.
À l’issue de son intervention, le chirurgien avait prévu environ 4 jours de rémission.
Le chirurgien avait dit à mon parent: « Si tout se passe bien, passé ce délai, vous serez probablement en état de rentrez chez vous sans risque ».
Sauf qu’il s’est révélé que cette clinique était bruyante.
Certes, il y avait les bruits normaux dans une clique: les 1001 impondérables et activités de la vie clinique.
Mais c’était pas ça le problème.
C’est déjà pas facile de dormir quand on a mal, quand on est nauséeux à cause des médicaments, quand on a du mal à trouver une bonne position, quand on est dans un lit, dans un cadre, très différent du sien.
Mais le jour, il avait des bruits de travaux au marteau piqueur.
Les visiteurs des patients alités qu’on entendait beugler comme des charretiers à l’autre bout du couloir, comme s’ils étaient seuls au monde dans la clinique.
La nuit était aussi un calvaire pour mon parent.
Il y avait tellement de bruit qu’il n’arrivait tout simplement pas à dormir.
Or, le sommeil et le calme sont peut-être les médicaments les plus important dans le processus de rémission.
Mon parent souffrait énormément de cette situation.
Parce que ne pas pouvoir dormir correctement, c’est dur physiquement mais aussi mentalement.
Or, en France en 2020, c’est paradoxalement le malade qui doit faire valoir et défendre ses droits par le verbe auprès du personnel médical.
Alors que le personnel soignant connaît mieux la loi que le patient.
Et que fondamentalement, le malade n’a pas toutes ses capacités.
Le manque de sommeil est une entrave à la dialectique.
Le manque de sommeil n’aide pas garder son calme pour discuter avec le personnel soignant.
Le manque de sommeil est aussi l’ennemi de la persévérance.
Mon parent, dès la première nuit endurée, a demandé à rentrer chez lui pour pouvoir dormir.
Le chirurgien lui a rendu visite en chambre.
Et il a refusé.
Le calvaire a continué plusieurs jours sans que la situation ne s’améliore ni que le chirurgien ne change d’avis.
Tous les jours, mon parent soulignait son manque de sommeil, et demandait à rentrer chez lui pour résoudre ce problème.
Le chirurgien s’opposait au retour de mon parent à la maison, malgré l’incapacité de la clinique à faire régner les conditions minimales requises au repos de ses patients.
Miraculeusement, une aide soignante est venue donner une information fort utile à mon parent.
Cette aide soignante lui a expliqué que dans ce cas de figure, où le chirurgien refuse de laisser sortir son patient, mon parent avait le droit de demander la permission au médecin chef du service.
Mon parent a saisi l’opportunité.
Mon parent a demandé à voir le médecin chef de service.
Le médecin chef de service est venu dans sa chambre quand il a pu.
Mon parent lui a expliqué la situation.
Et le médecin chef de service a émis un avis contraire à celui du chirurgien.
Et mon parent a pu rentrer enfin chez lui, et enfin dormir correctement.
Alors attention, si vous êtes actuellement vous-même hospitalisé, je n’y connais rien en droits des patients.
Je vous invite à lire l’article du figaro que je vous ai mis dans la description sous la vidéo, car il vous sera peut-être très utile.
Et j’en profite pour remercier publiquement les aides soignantes et les infirmières pour leur gentillesse et leur oreille attentive aux besoins des patients.
Je vous souhaite bon rétablissement.

Article du Figaro sur les droits des patients:
http://leparticulier.lefigaro.fr/article/quitter-l-hopital-contre-l-avis-du-medecin/

Mes écouteurs bluetooth:
https://amzn.to/345zbTr (lien en affiliation)

Mon casque anti-bruit de protection audio:
https://amzn.to/2Jy40Zi (lien en affiliation)

Lien en affiliation = Un (très modeste) pourcentage du prix m’est reversé si vous passez par ce lien pour acheter le produit. Mais le prix reste le même pour vous, acheteur, que si vous étiez tombé sur le produit par hasard en surfant sur internet.
C’est une manière de soutenir la démarche de la chaîne. Merci à vous!

À écouter pour dormir:
spe audio kaamelot playlist
https://www.youtube.com/watch?v=B2KfffzxNe0&list=PLRuRxYDdSwfSJlnBi3fY1_yVRg8pEMZiI
caméra café playlist
https://www.youtube.com/watch?v=a9poixyGiuY&list=PLRuRxYDdSwfQ5VnkS8W9kFmlhXavYG6d8&ab_channel=SPEAudio
Serena asmr
https://youtu.be/IA0KPcON1Eg

Tous les épisodes de la série « Santé, Soigner soi-même sa famille »:
https://www.youtube.com/playlist?list=PL10kBYIAXlv1AVcfTblEp_LdqnO-tQtRU

F A C E B O O K
https://www.facebook.com/solutionstechniques/

T W I T T E R
https://twitter.com/SOLUTIONS_DIY

Olivier (Montpellier)

Je lis tous les commentaires.
Les personnes injurieuses seront bannies sans préavis.


0 commentaire

Laisser un commentaire