Comment faire pour trouver de l’argent pour les hôpitaux français.
Où trouver de l’argent pour les hôpitaux français.
Solution simple pour augmenter les moyens matériaux et les budgets de l’hôpital français.
Comment réformer l’hôpital français.
Comment faire des économies dans le service des santés.

Comment sauver l’hôpital français: solution simple pour avoir plus d’argent et de moyens matériels

Bonjour à tous.
Cette vidéo s’adresse en priorité aux services de santé, aux services des armées, et aux services administratifs.
Je viens de voir un excellent reportage très récent sur l’hôpital Bichat à Paris.
Je vous invite à aller le voir.
Je vous l’ai mis dans la description.
https://youtu.be/bczzt7Dbo7g
À partir de 12 minutes, le médecin Nathan Peiffer-Smadja parle du manque de moyens matériels dans les hôpitaux.
Il évoque plusieurs choses.
Et notamment la lenteur des ordinateurs.
On voit son ordinateur windows qui plante.
Et on voit qu’il est obligé de redémarrer son ordinateur pour récupérer la main.
Il nous montre concrètement tout le temps perdu, où un personnel que la France a mis environ 15 ans à former, est monopolisé par des problèmes informatiques parfaitement évitables.
Oui parce que sur Windows, il y a ce qu’on appelle la fragmentation.
Windows découpe tous vos fichiers en plusieurs morceaux.
Et Windows met ces morceaux à plusieurs endroits distants sur le disque dur.
Donc c’est lent à charger le fichier.
Et en plus, ça ralenti tout le disque dur.
Et en plus, tous les 6, 12 ou 24 mois, il faut bloquer l’ordinateur pendant plusieurs heures pour faire une « défragmentation ».
Il n’y a pas du tout de fragmentation sur Linux.
Donc pas de temps perdu à faire des défragmentations.
Et pas de ralentissement de la machine à cause de la fragmentation des fichiers.
Et c’est pas fini.
Sur Windows, en plus de faire des défragmentations, il faut aussi formater le disque dur régulièrement pour conserver la rapidité normale de l’ordinateur.
Sur Linux, il n’y a pas besoin de formater le disque dur régulièrement pour conserver la rapidité normale de l’ordinateur.
Sur Linux, on formate un disque dur que pour réparer une erreur sur le disque.
C’est à dire l’utilité normale d’une procédure de formatage de disque dur.
Et le formatage sur Windows, c’est beaucoup plus long que le formatage sur Linux.
Il y a aussi le point de mises à jour.
Sur Windows, vous avez déjà vécu cette situation, où l’ordinateur décide de se bloquer en mode « mise à jour », pendant parfois plusieurs heures, alors que vous, vous aviez besoin de lui faire faire quelque chose tout de suite.
Sur Linux, ce problème n’arrive pas.
Sur Linux, c’est pas l’ordinateur qui décide de se mettre à jour tout seul quand il veut.
Sur Linux, c’est l’utilisateur qui donne l’ordre de mettre à jour.
Et sur Linux, les mises à jour, même cruciales, n’empêchent pas de continuer à travailler en parallèle sur le dit ordinateur.
Et sur Linux, en pratique, les mises à jour, c’est tous les 2 ans.
Vous êtes tranquille à chaque fois pour 2 ans.
Sur Windows, la fonction de recherche de fichiers est médiocre.
Mais si vous n’avez jamais travaillé que sur Windows ou Mac, vous n’avez pas d’élément de comparaison.
Vous ne savez pas ce qu’est une fonction de recherche de fichier rapide et précise.
Sur Windows, la fonction de recherche de fichiers est essentiellement graphique.
Vous vous abîmez les yeux à les faire tout le travailler pour rien.
Tandis que sur Linux, fouiller un énorme disque dur de fond en comble est très rapide.
Et sur Linux, vous savez précisément ce que vous demandez à l’ordinateur.
Par exemple, si je veux avoir tous les fichiers qui possède le nom « dufour » dans le titre, je tape:
find -iname ‘dufour
Autre exemple, imagions que je ne connais pas du tout le titre du fichier que je cherche.
Mais je sais qu’il contient le nom du patient dufour, et je sais que je chercher un fichier de type txt.
Je tape:
grep –include=*.txt -l -r dufour *
ça peut vous semblez impressionnant de taper ce genre de commande.
Mais en réalité, ça devient un automatisme très rapidement.
Et de toute façon, vue la rapidité d’exécution de la commande, vous remboursez largement votre temps à écrire.
Sur Windows, si vous lancez 5 logiciels en même temps, votre ordinateur risque fortement de planter.
Sur Linux, si vous lancez 5 logiciels en même temps, votre ordinateur ne vas pas planter.
Sur Windows, la puissance de calcul est gâchée pour faire des calculs inutiles.
Windows cache l’architecture de son produit commercial par différents moyens.
Sauf que ces différents moyens, prennent de l’effort de calcul.
Sur Linux, rien n’est caché.
Donc, tout l’effort de calcul est centrée sur les tâches demandées par l’utilisateur.
Sur Windows, l’interface graphique est extrêmement gourmande en puissance de calculs.
Sur Linux, l’interface graphique est conçue de manière à ménager la puissance de calcul.
Sur Windows, si vous demandez à l’ordinateur de copier un gros volume de donnée, l’ordinateur en train de copier ne peut parfois plus faire autre chose.
La création de copies de sauvegarde est bien plus rapides sur Linux.
Les outils de sauvegardes sont gratuits.
Et sur Linux, c’est beaucoup plus facile de programmer des copies de sauvegardes aux instants voulus.
Et sur Linux, vous avez plus de choix dans les différentes méthodes de sauvegarde.
Concernant l’aspect sécurité.
Sur Windows, les failles de sécurité sont nombreuses.
Et Windows est une boîte noire.
Windows cache son architecture et son code, cela freine la recherche de solutions aux failles de sécurité.
Linux est beaucoup plus résistant aux failles de sécurité.
Et comme l’architecture de Linux est transparente, n’importe qui peut travailler à chercher et prévenir les failles.
Les virus et malwares volent des données et ralentissent les ordinateurs Windows.
Sur Linux, il y a beaucoup moins, voire presque pas de virus ou de malwares.
Notamment parce que sur Linux, l’utilisateur contrôle beaucoup plus strictement les droits et les permissions données aux logiciels.
En bref, les virus et malwares font cause énormément moins de dégâts et de ralentissements sur Linux que sur Windows.
Concernant l’aspect économique.
Lorsque vous achetez un ordinateur, le prix du système d’exploitation Windows est parfois tr-s vicieusement caché.
Il est inclus dans le prix de négoce de l’ordinateur.
On ne dit pas au client qu’il pourrait négocier directement le prix de l’ordinateur seul.
Et installer Linux gratuitement après.
Si vous achetez un ordinateur avec windows, vous avez le droit de vous faire rembourser Windows.
https://perhonen.fr/blog/2015/07/se-faire-rembourser-windows-cest-possible-1753
Donc, un hôpital qui achète des ordinateurs livrés avec Windows, peut se faire rembourser.
Puis utiliser cet argent pour acheter du matériel médical.
Quand Windows propose une nouvelle version de lui-même, il faut repayer.
Ceci n’existe pas sur Linux.
Linux publier tous les 2 ans sa nouvelle version.
D’ailleurs, c’est toujours le même mois de l’année.
Et passer à la version nouvelle est complètement gratuitement.
Et accessoirement, c’est mille fois plus rapide que passer à la nouvelle version de Windows.
En plus, sur Linux, si la mise à jour pose problème, c’est très facile et rapide de revenir en arrière.
Linux est gratuit.
Mais en plus, Linux existe sous différentes versions.
Pour vos ordinateurs les plus sensibles, vous pouvez installer gratuitement des versions spécialisées dans la préservation de la sécurité informatique.
Une version Red Hat par exemple.
Et vous pouvez aussi, pour vos ordinateurs les plus vieux, utiliser une version spécialement conçue pour être rapide même sur les vieux ordinateurs.
Avec Windows, il faut payer en plus un pare-feu et un antivirus.
Et il faut payer en plus les mises à jour du pare-feu et de l’antivirus.
Avec Linux, il n’y a pas besoin de pare-feu ou d’antivirus.
Avec Linux, vous pouvez garder l’argent des pare-feu et antivirus pour acheter du matériel médical.
Avec Linux, le personnel soignant peut créer des routines de travail lui-même beaucoup plus rapidement et facilement que sur Windows.
Le personnel soignant peut par exemple lancer plusieurs logiciels en même temps en appuyant sur un seul bouton.
Le personnel soignant peut par exemple renommer mes milliers de fichiers si nécessaire, en gardant les copies originales pour vérifier qu’il n’y a pas eu d’erreur.
Ça c’est parce que le langage informatique qui permet de créer des routines est libre, gratuite et totalement connu sur Linux.
C’est le langage BASH.
Avec Windows, il faut payer une entreprise tierce à chaque fois qu’on veut créer une routine.
Windows surcharge aussi votre facture d’électricité.
Windows gaspille de l’électricité pour faire tourner les surcouches qui cachent le système intérieur.
Windows gaspille de l’électricité à cause de son interface graphique usine à gaz.
Windows gaspille de l’électricité à cause de sa fragmentation.
Windows gaspille de l’électricité puisqu’il faut redémarrer la machine à chaque fois que l’ordinateur plante.
En plus, sur Windows, lorsque vous demandez un redémarrage de l’ordinateur, ça peut prendre des plombes.
Sur Linux, le redémarrage, il est instantané.
Vous appuyez sur 3 touches du clavier.
Linux fait passer cette instruction avant les logiciels planté par ordre d’importance.
L’ordinateur coupe tout de suite.
ça prend littéralement moins d’1 seconde.
Et en plus, sur Linux, vous n’êtes pas obligé de redémarrer.
Vous appuyez sur 3 touches du clavier.
Et Linux va trouver tout et seul et tuer le logiciel qui plante tout l’ordinateur.
Cela vous permet de reprendre la main sur votre ordinateur, sans avoir à redémarrer.
Donc vous économisez énormément de temps.
De toute façon, sur Linux, les plantages sont beaucoup plus rares que sur Windows.
Faut vraiment forcer comme un boeuf pour planter un ordinateur Linux correctement installé.
Les ordinateurs Windows supportent mal d’être allumés en permanence.
Les ordinateurs Windows ont besoin d’être redémarrés régulièrement.
À l’inverse, les ordinateur Linux supportent bien le fait d’être allumés en permanence.
C’est pour ça que l’écrasante majorité des serveurs internet du monde entier sont des ordinateurs Linux.
Les serveurs sont fondamentalement les ordinateurs qui doivent rester allumer tout le temps, et répondre aux sollicitations même au milieu de la nuit
J’ai fait ma thèse de doctorat dans un laboratoire de recherche universitaire en informatique: le LSIS.
J’ai vu que facilement 90 % des chercheurs travaillent sur Linux.
Vus que la recherche universitaire connaît les mêmes problèmes de manque de financement, et que ce sont des spécialistes en informatique, il serait bon d’en tirer certains conclusions.
Pourquoi les services de santé, des armées, et administratifs travaillent encore sur Windows.
Alors que le moindre étudiant de Master est directement mis sur Linux dès qu’il met un pied dans le milieu de l’informatique.
En outre, la France a un grand passé dont elle peut être fière, de partage de ses connaissances médicales avec le monde entier.
Je vous renvoie vers l’émission d’Europe 1 (Franck Ferrand) sur les « French doctors ».

Au cœur de l’Histoire: Les French Doctors (Franck Ferrand)
https://youtu.be/eZdHbjs7LrA
Si vous voulez répliquer les moyens sanitaires et sécuritaires des pays occidentaux vers les pays du tiers monde, il faut passer tout de suite sur Linux.
Plus longtemps vous travaillerez sur Windows ou Mac, plus vous discriminerais les pays qui ont moins de moyens financiers.
Dans les pays où il n’y a que quelques heures de courant électrique par jour, il faut des ordinateurs qui consomment peu et supportent bien les interruptions violentes.
Autrement dit, dans les pays où il n’y a que quelques heures de courant électrique par jour, il faut du Linux.
Si vous voulez voir un tableau résumant tout ce que je viens de vous dire, je vous l’ai mis dans la description sous la vidéo.
Ça peut vous aider à faire remonter l’information à vos supérieurs hiérarchiques.
Ou ça peut vous aider à créer votre entreprise.

Tableau des arguments structuré et simplifié:
https://drive.google.com/file/d/1dkX71B-VLsxXeQXnGZPjPp2iHoyeraML/view?usp=sharing

Tous les épisodes précédents sur « Tutos Linux Ubuntu »
https://www.youtube.com/playlist?list=PL10kBYIAXlv2R-j9b_geJ8992MGNw11qN

F A C E B O O K
https://www.facebook.com/solutionstechniques/

T W I T T E R
https://twitter.com/SOLUTIONS_DIY

Olivier (Montpellier)