Définition de la différence entre sciences molles et sciences dures (définition, wiki, synonyme, débunk, débat, vs, critique)

Quelle est la différence entre sciences molles et dures (définition, wiki, synonyme, débunk, débat, vs, critique)

Bonjour.
J’ai entendu quelqu’un nier la définition des sciences molles.
C’était peut-être dans la radio libre de Alexandre aka « ZioClo ».
C’était peut-être KaleeVision, Bad Mulch ou Pas During.

Et il me semble que cet personne essayait d’utiliser le simple fait d’utiliser l’expression « sciences molles » comme un marqueur de fascisme ou d’hostilité à la méthode scientifique.

Un genre de 15ème point d’Umberto Ecco.
(vidéo de Umberto Ecco dans la description sous la vidéo).

Je vais donc proposer une définition de sciences molles.

Les sciences molles et les articles scientifiques en sciences molles, ce sont les articles scientifiques qui tentent d’analyser un type de signal très particulier.
Ce type de signal particulier, ce sont des paroles d’humains, des témoignages oraux, des entretiens, des discussions, des conversations.

Un doctorant en chimie va pas exemple devoir analyser un signal qui est l’évolution du pH au cours du temps.
Ces mesures sont réalisées par une sonde.
La sonde doit être calibrée.
La sonde fait toujours des estimations.
Mais la sonde n’utilise pas le langage humain.
Et la sonde ne peut pas mentir.
Et on peut facilement vérifier si la sonde est traumatisée, suffit d’utiliser des solutions de calibre.

On peut normaliser les mesures, les centrer et les réduire.
Si vous ne savez pas ce que veut dire normaliser, centrer et réduire les données, je vous ai mis un rappel dans la description sous la vidéo.
Le doctorant en chimie analyse au final un signal numérique constitué d’une suite de valeur comprises entre 0 et 1.

Un biologiste, par exemple Alberto Bertolero, va par exemple devoir analyser un signal qui est le nombre de nids de Goélands d’Audouin observés par an dans les lagunes du delta de l’Ebre.

Un physicien va, par exemple, étudier un signal qui est un nombre de photons reçu par un capteur au cours du temps.
Pour étudier le rayonnement solaire.

Mais les sociologues, eux, par exemple, ont une tâche beaucoup plus complexe.
Les sociologues travaillent sur un signal très particulier, qu’il est pour le moment impossible à normaliser, centrer, réduire.
Et si vos mesures ne peuvent pas être normaliser, centrer, réduites, ça veut dire que:
1) Vous ne pourrez pas utiliser toute une batterie de tests statistiques mis aux points au cours des derniers siècles. Vous êtes ainsi privés d’outils précieux.
2) Vous allez avoir beaucoup de mal à comparer les échantillons entre eux.
Et donc au final, c’est très délicat d’analyser et d’interpréter les résultats d’un travail basé sur ce genre de signal.

Par exemple, en sociologie, si vous voulez réaliser une campagne d’échantillonnage, ça peut arriver que vous commenciez par préparer un questionnaire.
Mais réaliser un questionnaire, c’est très compliqué.
Chaque mot dans vos questions est problématique.
Pourquoi utiliser tel mot et pas tel autre?
Vous devez tenir compte des différences de niveaux de langage.
vous devez tenir compte de l’influence de l’actualité sur le langage.
vous devez tenir compte de la gêne que peut susciter telle tournure ou tel mot, gêne dont vous pouvez suspecter à l’avance qu’elle occasionnera des mensonges ou des affabulations.

Le langage est un matériel de travail très mou.
Par exemple, vous utilisez tous les jours les mots « Pourquoi ».
Est-ce que vous avez observé le niveau de prétention et de confusion du mot « Pourquoi ».
1) Quand on vous demande « Pourquoi », déjà, on ne sait pas si on vous demande « Dans quel but » ou « à cause de quoi »?
Dans quel but, c’est ce que les historiens peuvent appeler « le motif ».
Le motif, c’est un truc qui n’existe quasiment pas quand le chimiste mesure son pH avec sa sonde.
2) En outre, quand vous demandez « à cause de quoi », l’humain vous répond.
Or, aucun humain ne sait ce qu’est la causalité.
Les humains ont cette capacité unique à pouvoir parler de choses qui n’existent pas.
Par exemples les humains peuvent parler d’âme, de paradis, de licornes, même quand ils sont eux-mêmes convaincus que cela n’existe pas.

En outre, les humains peuvent mentir.
Les humains peuvent mentir involontairement.
Les humains peuvent mentir sans le savoir.

Ces exemples non exhaustif font que le signal de parole humaine est un signal extrêmement confus.
Et je n’ai même pas parlé des biais, des éléments de langage, des phénomènes de peur ou d’anticipation.

Il n’y a pas que les sociologiques qui ont ce problème.
Les historiens eux aussi, parmi leurs matériaux de travail, peuvent analyser des témoignages, des discours, des écrits.
D’ailleurs, les historiens utilisent « la confrontation de sources ».
Ils confrontent des sources qui se contredisent.
Et essaient d’appliquer une méthode à peu près barycentrique pour se rapprocher aux mieux de la vraie position réelle des éléments à un instant « t ».
Les historiens, conscient de la mollesse du signal de parole humaine, essaient d’encadrer tout ça par des faits.

Mais en plus, le passage de l’écrit à l’oral transforme beaucoup ce signal.
Parce que les humains, quand ils s’expriment à l’écrit, ciblent un interlocuteur particulier, et savent que « les paroles s’envolent mais les écrits restent ».
Dons les historiens sont déjà un peu plus protégés par cette mollesse du signal.
Mais les historiens (Marc Bloch, Alain Ruscio, …) rappellent qu’il ne faut pas confondre les causes et les motifs.
(source dans la description)
Par exemple, on pourra demander à un historien « Pourquoi il y eu la guerre en Ukraine en 2022 »?
Un historien pourra évoquer les discours de Vladimir Poutine, Volodymyr Zelensky, Pascal Boniface, Joe Biden.
Mais il n’en tirera que des motifs.
Et ces humains qui prétendent, dans leurs discours, pourquoi ils ont fait telle chose, sont eux même des humains.
Et les humains sont ignorants du pourquoi de leur existence, et de pourquoi ils préfèrent telle chose à telle autre.
Donc l’historien pourra rappeler les prétextes des différents camps.
Mais ensuite il enchaînera sur des éléments beaucoup plus concrets:
Par exemple, le prix du barille de pétrole, les ressources d’énergie fossiles dans les mers ukrainiennes.
Par exemple, l’asymétrie de la production d’huile de tournesol dans le monde, et l’importance de l’Ukraine.
Par exemple, le fait que seul concurrent à l’Ukraine en production de tournesol, c’est la Russie.
Ce sont des éléments beaucoup plus concrets, objectifs, mesurables et normalisables.
Ces sont des éléments beaucoup moins confus et faciles à analyser que les discours des hommes politiques.
L’historien pourra aussi se concentrer sur le quotient de A divisé par B.
A étant la portée des missiles sol-sol présents en Ukraine.
Et B la distance minimale entre la frontière ukrainienne et la capital russe.
Voilà comment les historiens peuvent y voir un peu plus clair, et s’extirper du bordel que sont les paroles humains.

Les médecins aussi, sont confrontés à ce problème.
Les médecins, pendant une consultations, sont contraints de travailler au moins un peu avec la parole humaine.
Notamment quand le médecin demande le contexte qui entourait le patient au moment de l’apparition des symptômes.
Vous aurez aussi remarqué une certaine impatience, compréhensible lorsque le médecin écoute.
Le médecin cherche des informations concrètes telles que la température, l’ensoleillement, l’humidité, la durée, et cetera, la pression systolique …
D’ailleurs, pour un médecin, le signal de l’évolution de la pression systolique au cours du temps, est un signal beaucoup plus facile et solide à analyser et interpréter.

D’ailleurs, certains médecins ont même une genre de code discret pour faire savoir au médecin du futur de vraiment se méfier de ce que dit le patient.

Donc, les sciences dures, ce sont les travaux de recherchent qui récoltent et analysent du signal qui n’est pas de la parole humaine: signal acoustique, signal de température, signal lumineux …
Et les sciences molles, ce sont les travaux de recherchent qui révoltent et tentent d’analyser un signal qui est de la parole humaine, de la discussion, de la conversation, du témoignage.

DESCRIPTION:

Livre audio: Les 14 points d’Umberto Eco, indices pour reconnaître détecter le fascisme (définition)
https://youtu.be/KUCDIe_lxQo

Centrer, réduire, normaliser les données:
Désolé, mais je me suis enflammé, je n’ai pas encore publiée cette vidéo. Alternative:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Variable_centr%C3%A9e_r%C3%A9duite

« Il ne faut pas confondre les causes et les motifs »
Historien Marc Bloch, Alain Ruscio:
Comment l’idée coloniale est-elle née ?
https://youtu.be/bZSO6sMyeOI
7m58s

Pierre Bourdieu sur le plateau d’Arrêt sur images. Émission controversée
https://youtu.be/WvEr36AB524

La corrélation est la causalité, mais corrigée. exemple explication différence définition débunkage
https://youtu.be/9D66_p5GlEM

Références personnelles et mon profil:

Références de mon sujet de thèse:
https://www.theses.fr/2016LARE0005

Un peu de biblio perso:
Manuscrit de thèse « RECONNAISSANCE AUTOMATIQUE DE SONS D’OISEAUX ET D’INSECTES ».
Olivier Dufour, le 18 février 2016, pour l’obtention du grade de Docteur de l’université de la Réunion »:
https://drive.google.com/file/d/1rPhJJMyPIi7ZUWQ_KzYGHbzBRyYJJdwR/view?usp=sharing
https://www.researchgate.net/profile/Olivier_Dufour2
https://books.google.fr/books?hl=fr&lr=&id=XGOfDwAAQBAJ&oi=fnd&pg=PA83&dq=olivier+dufour&ots=7gTOW4reSH&sig=Ux_G5gM3DgOAvTjX1IniIQR2Gko#v=onepage&q=olivier%20dufour&f=false
https://cel.archives-ouvertes.fr/LIP6/hal-01488785v1
https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-01488264/
https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1574954116301194
https://doi.org/10.1016/j.ecoinf.2016.08.004

Les articles que j’ai reviewés pour la revue scientifique à comité de lecture « Ecological informatics »:
https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1574954116301261
https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1574954117300286
https://arxiv.org/abs/1909.04425
https://cel.archives-ouvertes.fr/LIP6/hal-01488786v1

F A C E B O O K
https://www.facebook.com/Science-Dr-Dufour-Olivier-2316438282013527/

T W I T T E R
https://twitter.com/dufour_dr

Je suis le Docteur Olivier Dufour. (Montpellier)

Je lis tous les commentaires.
Les personnes injurieuses seront bannies sans préavis.


0 commentaire

Laisser un commentaire