Je vous invite à porter les équipements de protection nécessaires pour garantir votre sécurité.
Il vous appartient de protéger convenablement vos mains, vos yeux, vos pieds, votre tête, vos poumons et le reste.
Régulièrement des gens meurent ou sont estropiés à vie dans des petites opérations de bricolage.
Notre vie ne tient qu’à un fil, et parfois même qu’à un écrou.
Bonjour à toutes et tous.
J’ai acheté ce sommier 1 place d’occasion.
90 par 190 cm.
Il était vendu avec ces 4 pieds.
ça se met ici.
C’est un système de vis couplé à un crochet.
Cette petite pièce métallique joue le rôle de bord d’arrêt.
La barre de métal se retrouve ici.
Et on visse comme ça.
Seulement j’en ai 1 des 4 sur lequel cette pièce est absente.
Il m’est arrivé que le lit se dérobe sous moi au milieu de la nuit.
Et ce système de fixation ne m’inspire pas confiance.
Je fais 1m85 et en ce moment je pèse plus de 100 kilos.
Donc je vais fabriquer des pieds sur le modèle d’un épisode précédent.

D’origine il y a 4 trous comme ça.
J’avais prévu à l’origine d’y souder un écrou sur chaque.
écrou sur lequel je pourrais venir visser chaque pied.
Mais étant donné mes modestes expérience de soudure, je pense plus simple de faire des pieds en bois.
Et puis ces trous sont trop proches du barycentre, du centre de gravité du sommier.
Je préfère ces trous là.
On a 4 paires de trous qui sont plus aux extrémités.
Je vais utiliser 8 vis de récupération.
Je vais donner une forme de créneau à mes pièces de bois.
Et je passerai 2 vis à travers chaque pied et la barre de métal pour les fixer.
Je vais utiliser des chutes de bois de palette.
Ce sont des chutes de projets précédents.
C’est solide et j’aime ce matériau brute.
Vous avez bien compris que je ne suis pas très exigeant au niveau esthétique.
Je vais les couper aux mêmes longueurs et y creuser une gouttière des mêmes dimensions que celles de la barre.
Je vais redécouper bien droit certains pieds.
C’est important d’avoir des surfaces de contact au sol planes mais ici, les matériaux sont tellement solides et le bricolage tellement simple, qu’on a pas non plus besoin d’une grande rigueur.
Par contre, faites attention aux clous et vis fichés dans le bois de palette.
Vous pourriez endommager vos outils de coupe et de perçage et vous faire mal.
Alors attention, le deuxième perçage avec la grosse mèche est assez dangereux.
Parce qu’à tout moment, la mèche peut se bloquer sur une aspérité du bois, et là la perceuse peut vous échapper des mains et venir vous percuter le visage ou les testicules à mach 2.
Ou tout simplement, encaisser la puissance de la perceuse à pleine vitesse à la seule force des poignets, peut être très douloureux et accélérer l’apparition de douleurs dans les articulations.
Donc faites attention et utilisez un maximum un ciseau à bois si vous en avez un.
J’ai creusé les goulottes dans mes 4 pieds.
C’est pas très joli non plus là mais je dois faire ça dans la journée et l’après midi est déjà bien avancé.
J’aimerais bien les tester ce soir.
Je les ai mis en place et ça convient, malgré ces formes bizarres.
C’est agréable d’enlever les derniers copeaux de bois avec un ciseau à bois.
Maintenant je vais percer mes pieds.
J’utilise intégralement des vis de récupération.
Celle-ci vient d’un canapé type ikéa ou conforama abandonné dans le local à poubelles de ma résidence.
Toutes les semaines il doit y avoir une dizaine de ce genre de meubles abandonnés les rues de mon quartier.
Je pense que je vais fraiser chaque trou de manière à ce que les écrous soient peu visibles et surtout inatteignables avec le pied.
J’ai dû agrandir ces trous car il n’étaient pas assez grand.
J’ai d’abord agrandi le trou existant avec un foret de 7.5.
Puis avec un foret de 8,5.
Et je me suis arrêté à 8,5 parce que c’est suffisant pour le passage de la vie.
Je vais maintenant percer les pieds.
Vous allez me demander comment j’ai fait pour percer.
J’ai fait le premier trou à l’œil.
Le foret est allé mordre sur l’autre côté.
Avec un crayon, à main levée, j’ai repéré où je devais percer.
J’ai aussi commencé le deuxième trou mais je pense que c’est une erreur, d’abord il vaut mieux que je fixe la vis du premier trou.
J’ai foré de part et d’autre avec un foret bois plus large.
J’ai passé ma vis.
Je fais maintenant fraiser pour installer mes écrous.
Voilà ce que ça donne avec la fraise.
ça ne dépasse pas.
ça donne la même chose de l’autre côté.
Je vais m’occuper maintenant du deuxième trou.
Voilà ce que ça donne de ce côté ci.
Et voilà ce que ça donne de ce côté là.
Maintenant je vais faire les autres pieds.
Voilà ce que ça donne de ce côté ci.
Il y a un peu de jeu, très peu, sur celui ci.
Là on est au côté intérieur, ce qui cache le trou et les tiges filetées du regard.
Voilà ce que ça donne de ce côté ci.
Celui ci est très bien fixé, il bouge quasiment pas.
J’ai fait ceci le 10 janvier 2019.
Si ce bricolage présente des défauts dans le temps, je le signalerai dans la description.
Si ce genre de sujet vous intéresse, je vous invite à vous inscrire à ma newsletter gratuite et sans engagement: ICI

Catégories : Maison

0 commentaire

Laisser un commentaire