Pourquoi mon père ne m’aime pas.
Pourquoi ton père ne t’aime pas.
Pourquoi ton père a fait des enfants alors qu’il ne les aime pas.
Pourquoi ton père a fait des enfants alors qu’il ne les souhaitaient pas vraiment?

Pourquoi ton père ne t’aime pas, et a pourtant fait des enfants?

Bonjour à tous.
Cette vidéo s’adresse à ceux qui ne comprennent par pourquoi leur père a fait un enfant.
Cette vidéo s’adresse à ceux qui sont forcé de constater que leur père n’a jamais voulu vivre de relation avec eux.
Et qui se demande donc pourquoi alors, avoir fait un enfant.
Attention, je ne me plains pas de cette condition.
J’aimerais simplement mieux la comprendre.
Le but de cette vidéo, c’est de regarder la réalité en face, dans le blanc des yeux.
Le but de cette vidéo, c’est d’avoir un discussion franche.
Parce que, ce qui détruit la vie des gens, c’est plus les tabous autour d’un événement dramatique, que l’événement dramatique en lui même.
Par exemple, les familles seront détruites pas tant par le fait que les petits enfants aient été tripotés et violés par un de leurs grands-parents.
Les familles seront détruites par la création et le maintien d’un tabou pour cacher cet événement.
Comble de l’ironie, le tabou est parfois créé ou protégé par les victimes elles-mêmes.
Et donc, nous allons contribuer à détruire un tabou.
Le tabou de tous ces hommes qui font des enfants alors qu’ils ne le voulaient pas vraiment.
Je précise que ce sont des propositions.
Et que je ne prétends pas que la liste est exhaustive.
Première raison. Garder sa femme.
Cela peut paraître particulièrement ignoble.
Mais nous ne sommes pas là pour juger.
Nous sommes là pour essayer de mieux comprendre.
C’est possible que nos pères aient accepté de faire un enfant, parce que c’est ce que voulait leur compagne.
Et que eux, souhaitant garder leur compagne, étant « amoureux », aient accepté de faire un enfant.
De la même façon qu’une personne à laquelle tu es attachée, tu vas lui donner ou lui offrir une maison, une voiture, de l’argent, des rentes…
Surtout que faire un enfant c’est à peu près gratuit pendant 9 mois.
Ton père s’est tout simplement peut-être oublié dans sa relation avec ta mère.
Il a oublié de se mettre au centre de sa propre existence.
Il a mis ta mère au centre de sa propre existence.
Oubliant que tous les souhaits de ta mère ne sont pas forcément constructifs.
Deuxième raison. Préparer sa retraite et sa fin de vie.
J’aime bien le sujet de la permaculture.
J’écoute régulièrement des vidéos sur le sujet.
Récemment, Ma ferme autonome a publié un live à 4 interlocuteurs.
Je vous le mets dans la description.
Et dans ce live, il y a des réponses à la question qui nous préoccupe.
La première fois à 1h 31 minutes:
Bjorn rappelle que quand on est vieux, c’est bien pratique de vivre avec des jeunes.
La deuxième fois, c’est carrément Stéphane, le youtubeur de « La Clé Des Champs » qui, à 1h 34 minutes, écrit:
« Pour avoir une retraite, il faut faire des enfants et bien s’en occuper, pour qu’ils aient envie de s’occuper de vous une fois âgés. »
Donc, on peut résumer la deuxième raison de la manière suivante.
Faire un enfant c’est aussi une manière de préparer l’avenir.
La question de la mort est une question importante pour beaucoup d’être humain.
C’est peut-être même la seule question qui anime notre vie entière.
Et après tout, faire des enfants, c’est s’assurer d’avoir des gens forts et vaillant autour de soi quand votre santé va commencer à péricliter.
C’est une sorte d’investissement.
En prévision du moment où l’on va perdre son autonomie.
Ça peut faire partie d’un plan pour vivre les dernières décennies de sa vie dans de bonnes conditions.
Et pour essayer d’aller saisir l’opportunité d’une mort douce dans son sommeil, avec le moins de souffrance possible.
Qui ne veut pas mourir emporté gentiment dans son sommeil dans la chambre de la maison familiale, entouré par les seuls gens aux monde qu’on supporte dans l’intimité?
Troisième raison: nos gènes.
Notre libre arbitre n’est surement pas total.
Une partie de nos décisions est influencé, voire totalement déterminé par nos gènes.
Or, tes gènes ont besoin, pour survivre dans le temps, que tu aies des bébés.
Ils s’en foutent que toi tu meures, puisqu’ils sont déjà dans un bébé, plus fort, plus intelligent et plus vif que toi.
Les gènes s’en foutent qu’à son tour ton enfant décède plus tard, tant qu’ils auront eu le temps de se reproduire dans une nouvelle descendance entre temps.
Donc, c’est possible que les gènes poussent les mères a chercher la fécondation, y compris quand ça n’est pas dans l’intérêt de l’enfant.
Donc, c’est possible que les gènes aient agit pour amadouer, ramollir la rationalité de ton père.
Richard Dawkins essaie de prévenir l’humanité toute entière, depuis plus de 10 ans, que parfois, les intérêts de nos gènes, et nos intérêts d’être conscient divergent.
Je vous invite à lire « Le gène égoïste pour commencer ».
Quatrième raison.
Ton père a fait un enfant peut-être parce qu’il n’a tout simplement pas eu le choix.
Plusieurs personnes, au cours de mon existence, m’ont verbalisé que soit-disant, les femmes, au cours de l’histoire avaient été dominées par le patriarcat, par les hommes.
Alors, pour rester dans le concret, je vais parler de ce que je connais.
En 2020 en France, les hommes n’ont presque aucun pouvoir comparé à celui des femmes, sur la question de l’enfantement.
Quand une femme tombe enceinte, elle peut décider d’avorter sans avoir aucun compte à rendre au père.
Elle peut décider, à contrario, de ne pas avorter sans avoir aucun compte à rendre au père.
Si une femme s’aperçoit qu’elle est enceinte au delà du délai légal d’avortement, elle peut décider d’accoucher sous X sans avoir aucun compte à rendre au père.
Elle peut décider de ne pas accoucher sous X sans avoir aucun compte à rendre au père.
Inversement, les hommes, n’ont aucun droit à l’accouchement sous X.
La loi prévoit clairement que les hommes ne peuvent pas choisir de ne pas avoir de responsabilité parentale ou filiale.
Y compris quand la mère est dangereuse.
Y compris en cas d’erreur médical d’un médecin dans l’histoire.
Un homme forcé à devenir père n’a absolument aucun recours légal.
Je précise qu’avant d’écrire ceci, je me suis entretenu avec un avocat.
Tout les avocats spécialisés en droits de la famille savent très bien que ce que je dis est vrai.
Un homme dont la volonté de choisir quand et si il veut avoir un enfant est violé, n’a que des recours illégaux et violents: la violence et le meurtre notamment.
La justice française, la loi française, ne propose aucun recours légal à un homme dont la volonté de choisir quand et si il veut avoir un enfant est violé.
Peut-être tout simplement que ton père n’a pas voulu franchir la limité de la légalité, pour des raisons morales, ou éthiques, ou la peur de la prison tout simplement.
Un homme forcé à devenir père n’a aucun droit, sinon celui de se taire.
On lui rétorque en plus qu’il n’a pas à se plaindre parce que « La contraception, c’est l’affaire des deux partenaires « .
On lui rétorque qu’il n’avait qu’à s’occuper de la contraception en amont.
Mais si « La contraception, c’est l’affaire des deux partenaires  » alors les conséquences de la contraception, ou de la non contraception, ça devrait être l’affaire des deux partenaires aussi.
On les pères doivent partager la causalité, mais pas les conséquences?
En plus en pratique, à partir du 7ème mois de grossesse, le père n’a plus le droit de contrarier la mère.
Parce que les discussions houleuses peuvent déclencher des douleurs, et des contractions de l’utérus pendant plus de 24h, voire même la naissance prématurée.
Donc, en pratique, si un homme continue de se plaindre que son choix à être parent est violée, tout ce qu’il gagne, c’est que le gynécologue va encourager la mère a prévenir la maternité, et à signaler sa violence aux services sociaux.
Sans oublier la condamnation sociale.
Votre père, quand il appris qu’on violait son droit à avoir ou pas un enfant, tout ce que son entourage a trouvé à lui dire, si ça trouve, ce sont des phrases du genre
« un bébé c’est merveilleux ».
ou encore « Félicitations » sans même lui demander si c’était un souhait de sa part.
Sans même lui demander s’il avait eu le temps de vérifier que sa partenaire était une personne sérieuse ou de confiance.
On parle « d’heureux événements ».
Alors qu’en réfléchissant quelques secondes, c’est un a priori niais de dire qu’une naissance est un « heureux événement ».
La naissance d’Adolf Hitler était-elle une événement heureux?
La naissance du bourreau de Samuel Paty était-elle un événement heureux?
La naissance des 16 retraités français partis s’installer à Madagascar, pour exploiter sexuellement des enfants pauvres, était-elle une événement heureux?
Est-ce que la naissance d’un enfant que son père haït avant même qu’il ne soit né, c’est une chose « heureuse »?
Cinquième raison.
Autre raison pour laquelle ton père a eu un enfant, c’est le chantage à la virilité et l’instrumentalisation de l’instinct de protection.
Certains avocats répondent que certes, il y a un déséquilibre entre les droits des hommes et des femmes sur la question de la venue au monde d’un enfant.
Mais il le justifieront avec la carte joker « L’état, dans ce cas, est injuste mais parce que c’est dans l’intérêt de l’enfant ».
Mais pour autant, il n’existe aucune étude scientifique qui démontre que c’est bien dans l’intérêt de l’enfant.
Laisser un enfant aux mains d’une mère, qui force le père a devenir père, je ne suis pas certain que ce soit dans l’intérêt de l’enfant.
J’insiste en disant qu’il faut vraiment être abruti pour donner tous les pleins pouvoirs à la même personne qui fait un enfant contre le souhait de son compagnon.
Donc en fait, on instrumentalise le bébé.
On retourne l’instinct de protection, de virilité, et de filiation, comme une dague, comme un poignard, contre le père.
On prend en otage le bébé.
Ta mère a peut-être planté un couteau dans le dos de ton père en lui faisant un enfant dans le dos sans le prévenir.
La négligence n’excuse pas tout.
Et l’état a peut-être planté un deuxième couteau dans le dos de ton père en t’utilisant toi, le futur bébé, comme une arme contre ton père.
Le père doit commettre des actes illégaux et déshumanisant s’il veut faire respecter son choix de ne pas avoir d’enfant maintenant et avec cette personne.
Et c’est peut-être tout simplement ce qui est arrivé à ton père.
Je précise que ces déséquilibres pratiques immenses, ne sont pas propres à la France.
La Géorgie est un exemple intéressant c’est un exemple de pays où l’église a plus d’influence qu’en France.
En Géorgie en 2019, si tu es homosexuel, tu peux te balader avec ton compagnon dans les rues de la capitale.
Mais tu ne peux pas lui tenir la main, et encore moins l’embrasser, au risque de te faire casser la figure.
Je connais un jeune homme de mon âge en Géorgie.
Sa compagne lui a caché qu’elle était enceinte.
Elle a avorté dans son dos, car elle savait qu’il souhaitait ardemment être père.
Résultat des courses, le père n’a encore une fois, aucun recours légal.
Il a le droit de se taire et c’est tout.
Donc tout simplement, ton père a fait un enfant parce qu’il n’avait aucune solution légale.
C’était soit te laisser venir au monde, soit te tuer toi ou ta mère ou les deux.
Et ça arrive.
De temps en temps en France, les journaux font leurs choux gras d’un père de famille qui a fusillé ses 2 enfants, sa femmes et s’est tiré une balle dans la tête après.
J’écris ces mots environ une semaine avant le drame du puy-de-dôme, pendant lesquels notamment 3 gendarmes ont été tués.
Le 05 décembre 2019, dans la ville de Landerneau, un père a tué ses 2 enfants avant de se suicider.
En février 2012, un père de famille de 45 ans, suite à sa séparation récente d’avec sa femme, a tué, à l’arme blanche, ses 3 enfants de 15, 17 et 6 ans.
Pourquoi je parle de ces événements.
Et bien parce qu’avant récemment, je ne comprenais par pourquoi des hommes faisaient ça.
Mais depuis que j’ai appris que l’état était complice de forcer les hommes à la paternité.
Depuis que j’ai appris que l’état était complice de forcer les hommes à l’humiliation totale.
Depuis que j’ai appris que l’état était complice du viol du choix des hommes à avoir un enfant ou pas,
Depuis que j’ai appris que l’état cachait sa complexité, derrière le prétexte, non démontré, de privilégier l’intérêt de l’enfant,
je comprends mieux.
Peut-on condamner un homme a commettre ces atrocité, si depuis 17 longues années, on l’oblige à vivre dans le viol, l’humiliation, à assumer des responsabilités paternelles non choisies, en prétendant en plus avoir oeuvré pour le bien de ses enfants.
Sixième raison.
Il y a aussi les raisons sectaires.
Les sectes chrétiennes et musulmanes poussent chacun à la paternité pour des raisons parfois très mauvaises.
Les sectes chrétiennes et musulmanes sont des memes, comme les gènes.
C’est à dire que ce sont des structures qui n’ont d’autres préoccupation que de se répandre dans le temps.
Quitte à pousser les croyants à faire des choses mauvaises pour eux-même.
Demande-toi si ton père a été éduqué en partie par une de ses sectes.
Tu sauras alors si une partie de sa décision a été influencée ainsi.
Je pourrais parler aussi des médecins, des infirmières, des aides-soignants, qui disent « félicitations » dans les maternités aux hommes, sans se soucier le moins de monde de vérifier si c’est approprié.
Je pourrais détailler l’horreur total de souhaiter « félicitations » aux pères violés, torturés et humiliés.
Mais je crois que la vidéo est suffisamment longue.
Si vous voulez contribuez à prévenir les hommes en amont, de la réalité de la dégueulasserie du droit français, pouvez-vous mettre un pouce vers le haut s’il vous plaît.
Et surtout, partagez ceci aux jeunes hommes que vous connaissez.
C’est dans l’intérêt de tous de ne pas forcer les gens à faire des enfants.
Je ne vous propose pas de vous abonner à cette chaîne YouTube.
Je suis trop écœuré.
Je vous encourage plutôt à noter qui dans votre entourage prétend que nous vivons dans une société patriarcale.
Je vous encourage plutôt à noter qui dans votre entourage prétend que les femmes sont dominées par les hommes.
Je vous encourage plutôt à noter qui dans votre entourage prétend que les femmes sont lésées par la société, par rapport aux hommes.
Ce sont des gens tellement ignorants qu’ils sont dangereux pour eux-mêmes et pour les autres.
Le jour où vous voudrez progresser dans la réalisations de vos projets choisis, ce sera ces gens-là avec qui il faudra couper les ponts en priorité.
Ce sont ces gens là qui nous tirent vers le bas et vers l’ignorance meurtrière.

Raison 1 02:24
Raison 2 04:23
Raison 3 07:49
Raison 4 09:57
Raison 5 20:08
Raison 6 29:42

Sources:
Deux moments intéressants du live de ma ferme autonome:
https://youtu.be/OPXVzrei4C8?t=5431
https://youtu.be/OPXVzrei4C8?t=5641

https://www.liberation.fr/planete/2020/11/26/un-reseau-de-pedophiles-francais-demantele-a-madagascar_1806834

https://www.lepoint.fr/societe/drame-de-landerneau-le-pere-a-tue-ses-enfants-avant-de-se-suicider-parquet-05-12-2019-2351608_23.php#

https://www.20minutes.fr/france/876946-20120209-nord-pere-tue-3-enfants-suicide-domicile-zuydcoote

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1551

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F3136#:~:text=La%20femme%20enceinte%20qui%20souhaite,enqu%C3%AAte%20ne%20peut%20%C3%AAtre%20men%C3%A9e.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15882

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N133


0 commentaire

Laisser un commentaire